DOG MOM

Shiba-inu et préjugés

10 septembre 2021

« Tu veux adopter un shiba-inu comme premier chien ? Tu vas le regretter ! »

J’avais souvent droit à ce genre de réflexion lorsque je parlais de mon envie d’adopter un shiba-inu malgré mon manque d’expérience avec les chiens. Trop têtus, trop difficiles à éduquer, trop énergiques, trop peu sociables, trop anxieux. Avant l’adoption de Peanut, j’ai entendu beaucoup de choses sur les shiba-inu, vraiment beaucoup de choses. Certaines se sont avérées être (plus ou moins) vraies, mais beaucoup d’autres n’étaient en réalité rien de plus que des préjugés complètement idiots (et ça, je n’ai pas mis très longtemps avant de m’en rendre compte).

 

« Les shiba-inu sont difficiles à éduquer »

Faux ! Ou du moins, pas nécessairement. Je ne dirais pas que les shiba-inu sont difficiles à éduquer, mais je ne dirais pas non plus que leur éducation se fait facilement. Je pense qu’il suffit simplement d’utiliser les bonnes méthodes d’éducation. Une éducation positive, cohérente, ferme et juste. Les shiba-inu sont des chiens primitifs. Ce qui signifie que leurs caractéristiques physiques et comportementales ont été très peu modifiées par leurs contacts avec les êtres humains. En d’autres mots, leurs instincts primitifs sont toujours très ancrés dans leurs comportements (c’est pour ça qu’ils sont si têtus et si indépendants, notamment). Mais ça ne veut pas dire qu’il est impossible de les éduquer ! Comme tous les autres chiens, les shiba-inu aiment apprendre et être stimulés. Et comme tous les autres chiens, leur éducation demande du temps, de l’énergie et de la patience, beaucoup de patience.

« Les shiba-inu sont têtus »

Vrai ! Je n’ai jamais rencontré un shiba-inu qui n’était pas têtu, ce sont de vraies têtes de mules !

« Il est impossible d’apprendre le rappel à un shiba-inu »

Faux ! Les shiba-inu sont tout aussi capables d’apprendre le rappel que les autres chiens. Ça ne sera peut-être jamais parfait et ça demandera probablement beaucoup de patience, mais ça n’est définitivement pas impossible. Ou du mois, pas si on leur laisse une chance de l’apprendre. 

« Les shiba-inu ne sont pas sociables »

Faux ! Les shiba-inu ne sont ni asociaux, ni autistes. Ou du moins, je ne pense pas qu’ils soient génétiquement programmés pour l’être (même si je lis et j’entends souvent dire le contraire de la part de vétérinaires et d’éducateurs canins). Certains shiba-inu sont timides et introvertis, alors que d’autres sont plus sociables et extravertis (et ça peut aussi être le cas pour toutes les autres races de chiens). Ça n’est pas plus compliqué que ça. Pourtant, le préjugé selon lequel les shiba-inu ne sont pas sociables est l’un des plus ancrés dans l’esprit collectif (et sincèrement, ça m’énerve).

Tout ça n’est en réalité qu’une question d’éducation et de sociabilisation. Pour Peanut, il est vrai que les choses se sont faites facilement parce qu’elle est sociable, curieuse et joviale de nature. Mais je n’ai jamais bâclé sa sociabilisation pour autant. Trajets en transports en commun, promenades au parc, rencontres avec différents types d’animaux, balades dans le centre-ville… J’ai toujours essayé de tout mettre en oeuvre pour qu’elle puisse se sentir bien dans ses pattes en toutes circonstances. Et ma récompense aujourd’hui, c’est que je peux la prendre partout avec moi sans avoir à m’inquiéter.

« Les shiba-inu ne s’entendent pas avec les autres chiens »

Faux ! Une fois de plus, les shiba-inu ne sont ni asociaux, ni autistes. Et ils n’ont pas systématiquement de problèmes avec les autres chiens non plus (ça aussi, je le lis et je l’entends souvent autour de moi). C’est encore une question d’éducation et de sociabilisation. Si un chien est correctement sociabilisé lorsqu’il est chiot, il n’aura aucun mal à supporter la présence de ses congénères le reste de sa vie (même si c’est un chien plutôt timide et réservé)

« Les shiba-inu sont sensibles »

Vrai ! Les shiba-inu sont des chiens très sensibles (et c’est pour cette raison qu’ils sont parfois anxieux).

« Les shiba-inu sont indépendants »

Vrai ! Les shiba-inu sont assez indépendants. Ils aiment avoir leur propre espace et ne sont pas particulièrement pots de colle (même si ils sont très attachés à leur maitre et tout aussi fidèles que les autres chiens). Mais ça ne signifie pas pour autant qu’ils sont faits pour rester seuls pendant longtemps ! Les shiba-inu préféreront toujours la compagnie de leur maitre à la solitude (et peuvent aussi souffrir d’anxiété de séparation lorsqu’ils sont seuls).

« Les shiba-inu ont beaucoup d’énergie »

Vrai ! Les shiba-inu sont de vraies piles électriques (ou des petits démons).

« Il ne faut surtout pas choisir un shiba-inu comme premier chien »

Faux ! C’est une remarque que j’ai beaucoup entendue avant l’arrivée de Peanut. Et je suis contente de ne pas l’avoir prise en compte quand j’ai choisi d’adopter un shiba-inu. Personnellement, je ne pense pas que certaines races de chiens soient plus adaptées aux maîtres débutants que d’autres. Ou du moins, pas si on est prêt à investir tout le temps, l’amour et l’énergie dont notre petit compagnon à besoin pour se sentir bien dans ses pattes. Cela étant dit, je ne pense pas non plus que toutes les races de chiens soient compatibles avec tous les types de personnes.

Adopter un shiba-inu, c’est adopter un chien de caractère avec une forte personnalité. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il faut être éducateur canin pour réussir son éducation. Je n’avais aucune expérience avec les chiens avant l’arrivée de Peanut à l’appartement, pourtant je pense m’être plutôt bien débrouillée avec elle jusqu’à aujourd’hui. Et surtout, je n’ai jamais regretté de l’avoir adoptée, pas même une seconde !

2

Vous aimerez peut-être

4 Commentaires

  • Répondre Fabiola 11 septembre 2021 à 11:02

    Très jolie et on sent la sensibilité des mots continue à bien éduquer ta Peanut, les animaux ont surtout besoin d’amour de leur maître et beaucoup de relation avec leur maître. Patience et amour comme avec nos enfants sont la rigueur d’une bonne éducation pour que tout se passe bien, continue tu es super avec ta belle.

  • Répondre Isabelle 9 février 2022 à 00:47

    C’est pratiquement tous les commentaires que je reçois lorsque je dis que je veux adopter un shiba! Contente de lire et de constater une fois de plus que cela dépend surtout de l’éducation donnée au chien.

    • Répondre Jessie Alaimo 9 février 2022 à 08:45

      Merci beaucoup pour ce commentaire ! 🖤

      Ça ne m’étonne pas du tout, je suis moi-même passée par là ! Mais la bonne nouvelle, c’est que la plupart du temps ces commentaires viennent de personnes qui ne connaissent pas (ou presque pas) les shiba-inu !

      La génétique d’un chien aura toujours une influence sur son caractère et son tempérament, ça c’est vrai. Mais je ne pense pas que les shiba-inu soient génétiquement programmés à être autistes ou asociaux. L’éducation d’un chien (et avec un primitif : le type d’éducation) jouera aussi un rôle énorme dans son développement. Avec beaucoup d’amour et beaucoup de patience, je suis certaine que tout ira bien ! 😛

    Laisser un commentaire