À propos

Qui suis-je ?

Je m’appelle Jessie Alaimo et j’ai 31 ans.

Celle qui se cache derrière Une fille et son shiba-inu, c’est moi. Une apprentie aventurière et traileuse, une bavarde, une (dog) blogueuse, une caféinomane, une collectionneuse de trucs, une créative, une curieuse, une débrouillarde, une distraite, une dog mom, une dyslexique, une (future) éducatrice canin, une émotive, une enthousiaste, une éternelle rêveuse, une fangirl, une féministe, une geek, une gourmande, une humaine, une maladroite, une nerd, une nerveuse, une nostalgique, une passionnée, une perfectionniste, une (dog) podcasteuse, une procrastinatrice, une randonneuse et une (grande) sensible complètement gaga de son chien. Dans la vraie vie, je bois trop de café et je mange trop de chocolat, je ris (un peu) trop fort, j’écoute trop de boys bands, je passe trop de temps derrière les écrans et je parle (beaucoup) trop de ma petite shiba-inu (enfin, ça, j’avoue que c’est vrai aussi pour la vie virtuelle).

Quand je me suis lancée dans la création de ce blog, cela faisait déjà quelques années que j’avais définitivement abandonné mes vieux journaux papier pour écrire sur le web. Quelque chose comme un peu plus de neuf ans, il me semble. J’avais rédigé sous d’autres pseudonymes et tenu d’autres lignes éditoriales. Pendant ce qui me semble être longtemps. Et puis, un jour, sur un coup de tête, j’ai décidé de repartir de zéro pour écrire ailleurs. Une fille et son shiba-inu, c’est mon nouveau journal de bord en ligne.

Quant à ma petite shiba-inu, elle s’appelle Peanut.

C’est une anxieuse, une boute-en-train, une casse-cou, une clownesse, une drama queen, une folle à chats, une gourmette, une impatiente, une impulsive, une (grande) maladroite, une paresseuse, une pleurnicheuse, une râleuse, une rancunière, une rebelle, une rondelette, une sauvage, une serial killeuse d’ours en peluche, une tête de mule et une weirdo complètement gaga de son humaine. Dans la vraie vie, elle fait trop de (petites) bêtises, elle dramatise trop, elle aime (un peu) trop le fromage, elle se roule trop souvent dans des trucs qui puent et elle snob (beaucoup) trop les gens.

 

Politique de confidentialité — FAQPresse —Partenariats